Comment choisir une couche écologique ?

Comment choisir une couche écologique ?

Après le récent scandale lié à la composition des couches jetables révélé par l’ANSES, il est temps de se pencher sur les couches écologiques…mais comment la reconnait t-on ? Les Petits Culottés vous donnent toutes les clés pour être incollable.

Pourquoi tirer le signal d’alarme ?

L’enquête de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, publiée le 23 janvier révèle des résultats accablants sur la plupart des marques de couches jetables commercialisées en France. Des substances chimiques dangereuses et cancérigènes seraient présentes parmi 23 marques de couches analysées entre 2016 et 2018.

“ Sur la base de ces données, l’Anses a réalisé une évaluation de risques afin de déterminer si les concentrations des différentes substances identifiées pouvaient présenter un risque pour la santé des bébés. Cette expertise a mis en évidence des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances, dans des conditions d’usage réalistes. Il s’agit de substances parfumantes (butylphényl méthyle propional ou lilial®, hydroxyisohexyl 3-cyclohexène carboxaldéhyde ou lyral®), certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), le PCB-126, la somme des PCB-DL et la somme des dioxines, furanes et PCB-DL.”

Des recommandations pour les industriels :

Suite à ces conclusions d’experts sur les risques encourus, l’ANSES recommande aux industriels d’éliminer toutes substances parfumantes (allergènes) de leur composition, de mieux maîtriser l’origine des matières premières afin d’éviter les contaminations amont et d’améliorer les process de fabrication.

“l’Agence préconise également de renforcer le contrôle des substances chimiques ajoutées intentionnellement dans les couches jetables mises sur le marché.”

Qu’est-ce qu’une couche écologique ?

A la différence d’une couche jetable classique, une couche jetable écologique est composée d’au minimum 50% de matières naturelles, principalement de la cellulose de bois blanchie sans chlore (TCF) et issue de forêts gérées de manière responsable (FSC). Elle est également exempte de lotion, de parfum, de paraben et bien sûr de glyphosate ainsi que de toutes autres molécules considérées comme potentiel perturbateur endocrinien. Une couche écologique doit également comporter un voile en contact avec les parties génitales garanti sans agents chimiques ajoutés. Ce point est très important car rappelons le, la couche est le seul « vêtement » que vôtre bébé portera de manière quasi sans interruption pendant les 3ères années de sa vie !

Une composition transparente.

Quoi de plus rassurant que d’avoir accès à la composition de la couche que vous allez mettre sur votre enfant ? Dirigez-vous vers une marque de couche écologique qui communique en tout transparence les composants présents dans la couche. A savoir qu’à ce jour, il est encore impossible techniquement de proposer une couche jetable composée de 100% de matières naturelles mais l’avenir tend vers une diminution importante des matières synthétiques.

Le SAP (Sodium Polyacrylate ou « Super Absorbent Polymer ») se présente sous la forme de micro-billes d’absorption présentes sous le voile intérieur, c’est l’un des composants communs à toutes les couches jetables et c’est celui qui assure une partie du rôle absorbant (classiques et écologiques). Pour le moment, aucune matière naturelle n’a encore fait preuve d’autant d’efficacité d’absorption que le SAP. A la différence des couches classique, il n’est strictement jamais en contact avec la peau de bébé dans les couches écologiques.

Au rapport !

Pour aller encore plus loin, certaines marques de couches écologiques effectuent et publient de manière très régulière les analyses toxicologiques de leurs couches réalisées par des laboratoires externes indépendants. Assurez-vous de pouvoir y avoir librement accès sur le site de la marque, si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à le demandez !

Consulter le rapport toxicologique des couches Les Petits Culottés

Et les allergènes dans tout cela ?

Les couches écologiques doivent pouvoir présenter une composition strictement sans parfum et sans allergènes, c’est à dire, être hypoallergénique. Les plastiques avec une base d’amidon de maïs sont à proscrire également car étant de potentiel allergènes sans pour autant être composables et sujet à polémique car concurrençant l’usage alimentaire de cette ressource. 

L’absorption est-elle au rdv ?

Écologiques oui mais efficaces aussi ! Une couche écologique doit bien entendu remplir son but premier…maintenir bébé au sec ! L’absorption est un des critères principaux à prendre en compte pour choisir une couche. Fiez-vous aux catégories d’absorption indiquées sur les paquets ou directement sur le site de la marque. Des laboratoires externes ont d’ailleurs classifiés les niveaux d’absorption, la catégorie A étant la classification la plus élevée qui permet de garantir 12h d’efficacité. Inutile dès lors de devoir s’approvisionner en couches de jour et couches de nuit. Un conseil, n’hésitez pas à vous fier aux avis d’autres parents sur les réseaux sociaux afin d’avoir une vision objective 😊 Une couche efficace est une couche qui absorbe, peu importe l’heure de la journée !

L’Astuce Culottée
Et si avant d’acheter, vous testiez gratuitement des couches écologiques ?

Cocoricoooo

Et si en plus de tout cela vous intégriez un aspect responsabilité sociale à votre choix ? Chiche ?! Sachez que quelques marques résistent encore et toujours à l’envahisseur et fabriquent des couches écologiques de très haute qualité en France ! En plus de l’impact social vertueux en développant l’économie de nos régions, cela renforce la cohérence d’un produit écologique qui se doit d’avoir une empreinte carbone la plus faible possible pour être acheminé jusqu’aux fesses de votre bébé. Le graal ? Une couche en circuit court made in France pour remplir tous ces critères à prix tout doux ! 😉 

On résume ?! 😊

Vous êtes maintenant, pratiquement incollable sur les points à prendre en compte pour choisir LA marque de couche écologique qui vous conviendra le mieux.

Allez, on vous aide en résumant ces critères importants :

  • Une composition comprenant plus de 50 % de matériaux d’origine naturelle.
  • Des rapports toxicologiques disponibles sur le site de la marque et effectués par un laboratoire externe indépendant permettant de vérifier l’absence de perturbateurs endocriniens.
  • Aucun ingrédient ajouté susceptible d’être allergène comme le parfum, les lotions ou le plastique à base d’amidon de maïs.
  • Enfin, privilégier une production Française en circuit court !

Voilà vous savez tout ! Prêt pour trouver la couche écologique de vos rêves ? Chez Les Petits Culottés nous sommes prêts à relever le challenge avec vous 😊


Après le récent scandale lié à la composition des couches jetables révélé par l’ANSES, il est temps de se pencher sur les couches écologiques…mais comment la reconnait-on ? Les Petits Culottés vous donnent toutes les clés pour être incollable.

test comparatif couches écologiques