Comment bien donner le biberon à bébé ?

Comment bien donner le biberon à bébé ?

Si donner le biberon à bébé devient très vite une habitude, les premières fois peuvent être source de questionnements. Alors, quelle est la méthode idéale pour bien donner le biberon à bébé ? Position, tétine, rot, que faut-il savoir ? On vous dit tout dans ce nouvel article.

Donner le biberon à bébé : tout ce qu’il faut savoir

Afin d’éviter de nombreux désagréments à bébé (digestion difficile, régurgitations), il est important de prendre tout de suite de bons réflexes côté biberon ! Pour cela, il est essentiel avant tout de connaître la physiologie de votre tout-petit afin de comprendre ses besoins en terme d’alimentation.

Comprendre la physiologie du bébé

Le système digestif de bébé évolue rapidement au cours des premiers mois de sa vie. À la naissance, son estomac a la taille d’une cerise, ce qui signifie qu’il peut contenir seulement 5 à 7 ml de lait ! Au fil des jours et des semaines, son estomac va s’agrandir progressivement. À une semaine, il ressemble à un abricot, pouvant contenir 45 à 60 ml de lait. À un mois, il atteint la taille d’un gros œuf*, avec une capacité de 80 à 150 ml. Les bébés nourris au biberon ont tendance à boire beaucoup plus de lait qu’ils ne peuvent tolérer. C’est pour cette raison qu’ils peuvent avoir davantage de régurgitations.

Au sein ou au biberon, quelles différences ? Découvrez le BibROND anti-colique Élhée

Lorsque bébé tète au sein, il contrôle lui-même la cadence de son repas grâce à sa succion. Le débit de lait au sein est généralement plus lent qu’au biberon, ce qui lui permet de gérer sa prise alimentaire. Cependant, avec le biberon, le débit de lait est souvent plus rapide. Cette différence de débit peut entraîner une suralimentation, provoquant des régurgitations et un inconfort digestif. Pour éviter ces problèmes, il est important d’adopter une méthode qui respecte la physiologie de votre bébé, mais aussi de choisir le meilleur biberon qui soit.

Les Petits Culottés aiment tout particulièrement le principe des coffrets de biberons anti-colique qui s’adaptent à l’âge et à l’appétit de votre enfant. Composés de trois biberons de différentes contenances, ils suivent la croissance pour des repas lactés à la digestion facilitée !

La méthode « Paced Bottle Feeding », idéale pour respecter la satiété de bébé

Limiter les régurgitations et nourrir votre bébé de manière plus physiologique au biberon, c’est possible ! Pour cela, la méthode « Paced Bottle Feeding » soutenue par des experts en lactation** est idéale. Elle consiste tout simplement à positionner bébé en position semi-assise (plutôt qu’en position allongée) pendant le biberon, à choisir physiologique pour un petit ventre apaisé.

Le meilleur biberon physiologique et anti-colique selon nous ? Le BibROND Élhéé bien sûr ! Entièrement fabriqué en France en région Rhône-Alpes, ce biberon au design presque entièrement rond (il rappelle avec poésie le sein maternel), est conçu pour le bonheur des bébés allaités, semi-allaités ou biberonnés. En silicone médical, les biberons Élhée sont incassables et 100% sains : sans BPA, BPS, phtalates, sans perturbateurs endocriniens et sans migration de microplastiques. Dotés d’une valve anti-colique, leur conception limite également l’absorption d’air pour une digestion facilitée et une réduction des risques de coliques du nourrisson. De plus, la marque propose aussi ses propres tétines physiologiques !

De cette manière, bébé peut contrôler le débit de lait car le biberon est placé à l’horizontale. Il boira ainsi plus lentement, ce qui lui permettra de respecter sa sensation de faim. En effet, il est important de savoir que les signaux de satiété n’apparaissent généralement qu’après 15 à 20 minutes de tétée. Avec cette méthode et grâce au biberon physiologique, il consommera la juste quantité dont il a besoin.


Conseil culotté : Pour limiter les régurgitations, il est recommandé de proposer des biberons plus petits à intervalles réguliers plutôt que de saturer l’estomac de votre bébé avec des grosses quantités. Il est également essentiel de choisir une tétine avec un débit lent pour commencer, puis d’ajuster en fonction de vos observations. En effet, ne vous fiez pas forcément aux âges recommandés sur les emballages mais fiez-vous plutôt à ses réactions. Il s’endort sur son biberon et la tétine est toute aplatie ? Le débit est certainement trop lent. Si au contraire, il se met à tousser, le débit est cette fois trop rapide. Faites-vous confiance et observez votre bébé. Enfin, n’oubliez pas de vérifier régulièrement l’état des tétines afin de les changer si nécessaire.


Nos conseils pour bien donner le biberon à votre enfant

Désormais, la physiologie de votre enfant n’a plus aucun secret pour vous ! Découvrez maintenant quelques conseils pratiques pour assurer le confort de bébé ainsi que le vôtre pendant le biberon.


Remarque culottée : Connaissez-vous notre lait infantile Les Petits Culottés ? Bio, produit en Vendée, 100% en circuit-court et élaboré avec soin, nous y avons mis tout notre amour pour combler les bébés de 0 à 36 mois..


Privilégier un endroit calme et rassurant

Une fois le biberon préparé, choisissez un endroit tranquille et confortable pour nourrir votre bébé. En effet, il s’agit d’un moment de partage entre vous, il est donc essentiel de se placer dans un endroit agréable. N’hésitez pas à mettre en place une atmosphère apaisante pour aider votre bébé à se détendre pendant les repas.

S’installer confortablement

Installez-vous confortablement, dans un canapé ou un fauteuil, de manière à être bien assis. Pour davantage de confort, n’hésitez pas à placer plusieurs coussins derrière votre dos. Calez votre bras (celui avec lequel vous allez tenir bébé) sur un accoudoir ou sur un coussin d’allaitement par exemple. De cette manière, vous ne serez pas gêné par d’éventuelles douleurs.

Tenir bébé en position semi-assise

Prenez votre bébé au creux de vos bras puis placez-le en position semi-assise pendant la tétée. De cette manière, il sera véritablement acteur de son alimentation. En effet, comme expliqué précédemment, il pourra contrôler de lui-même le débit de lait. Cette position favorise également la déglutition et réduit les risques de régurgitations.

Maintenir le biberon horizontalement

Une fois que bébé est bien installé, approchez doucement le biberon de ses lèvres afin qu’il prenne la tétine dans sa bouche. Maintenez le biberon à l’horizontale en vous assurant que le lait recouvre bien le trou de la tétine. Cela évitera à votre bébé d’ingérer trop d’air. De plus, cela lui permettra de réguler lui-même sa prise alimentaire.

Faire des pauses régulièrement

Lorsque vous donnez le biberon à bébé, n’hésitez pas à faire des pauses régulières pour lui permettre de faire un rot. Cela peut aider à libérer l’air ingéré pendant la tétée et ainsi prévenir les inconforts digestifs. Il suffit parfois de le redresser un tout petit peu pour qu’un rot se libère.

Observer bébé

Essayez d’être attentif aux signaux de votre bébé. S’il montre des signes de satiété, en détachant sa bouche du biberon notamment, arrêtez-vous. Ne le forcez pas à finir son biberon s’il n’en a plus envie.

Si au contraire, il s’agite à la fin du biberon, il est possible qu’il ait encore faim. Pour être sûr qu’il s’agit bien de cela et non d’un besoin de succion, proposez-lui sa tétine ou votre petit doigt. S’il s’apaise, il est inutile de lui proposer à nouveau du lait. S’il s’agite toujours, n’hésitez pas lui préparer un petit complément.

Ces conseils pratiques vous permettront de mettre en place une méthode physiologique pour donner le biberon à votre bébé. En observant votre bébé, vous pourrez répondre au mieux à ses besoins spécifiques. Car il est important de ne pas oublier que chaque enfant est unique. De plus, les quantités de lait peuvent également varier selon les périodes que traversent bébé, notamment durant les fameux pics de croissance. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé ou un conseiller en lactation pour obtenir des conseils personnalisés.

Cet article a été rédigé par Marie Mourot & les Petits Culottés

Crédit photo : pexels.com / © Anna Shvets

*https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2017/17-815-09WFA.pdf

**https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1798-da-59-technique-d-utilisation-d-un-biberon-en-cas-de-probleme-d-allaitement