Le change de bébé en 8 points

Le change de bébé en 8 points

Chez Les Petits Culottés le change bébé est une de nos préoccupations les plus importantes comme vous vous en doutez ! En effet, à raison de 6 à 8 fois par jour, préparez-vous à répéter au moins 7.000 fois les mêmes gestes jusqu’à la propreté de votre petit bout ! Pour rester zen et plein de bon sens nous vous avons préparé un article spécifiquement pour vous, afin que le moment du change n’ait plus de secret pour vous :

1. On aménage l’espace pour vous mettre dans les meilleures dispositions !

Dans sa chambre ou dans la salle de bain, installez une table à langer ou aménagez un espace suffisamment large et sécurisé à l’aide d’un matelas rembourré afin d’assurer le maintien de bébé. 

Le fait d’avoir tout le matériel à proximité vous permettra de ne pas à avoir à vous absenter où à tourner le dos à votre enfant.

Disposez autour du matelas à langer de petits paniers dans lesquels vous mettrez vos cotons, lingettes et petits carrés en tissus lavables, mais également les crèmes et produits nettoyants.

2. On sécurise bébé

Plus de 30% des accidents de puériculture sont dû à des chutes de table à langer. Afin d’écarter tout risque, nous vous recommandons de placer la table à langer près d’un mur, dans un coin de la chambre par exemple. Placez-vous face à votre enfant, ne le quittez pas du regard et maintenez une main sur son Thorax pendant que vous manipuler les produits, la couche ou les vêtements.

Ces quelques principes simples de prévention vous permettrons d’éviter toute acrobatie malencontreuse !

3. Bien choisir sa couche

Durant plusieurs années les couches vont accompagner votre bébé au quotidien. Il est important de choisir celle qui saura satisfaire bébé et répondre à vos préoccupations :  lavable ? Jetable ? Écologique ? Économique ?

Nous vous avons rédigé un article spécifique à ce sujet afin de vous donner toutes les clés pour choisir la couche la plus adaptée à votre situation.

Chez Les Petits Culottés, nous sommes très fiers d’avoir créé la première couche française en circuit court, sans perturbateurs endocriniens ni produits toxiques en contact avec la peau du bébé.

Toutes les infos ici.

4. Faites du moment de change un vrai moment d’échange avec votre bébé ! 

Le moment du change est le moment idéal pour interagir avec votre bébé et nouer une relation complice. Vous serez parfois pressé mais tâchez toujours de lui consacrer un peu de temps : parlez-lui de sa journée, poussez la chansonnette, jouer avec vos doigts et vos mains, installez un mobile à proximité, disposez quelques peluches et hochets, accrochez des images à proximité. Tout est prétexte à son éveil et à construire votre relation.

Si vous avez besoin de le retourner, de le relever sur la table à langer, prenez soin de lui expliquer ce que vous allez faire afin de le rassurer.

5. Nettoyer ses petites fesses

A pleine main ou du bout des doigts, quelle que soit votre technique, l’important est de nettoyer avec un mouvement allant « du plus propre au plus sale ». Prenez soin de ne jamais ramener d’impuretés des fesses vers la vulve ou le pénis de bébé afin d’éviter tout risque d’infection.

6. Quel produit utiliser pour le nettoyage ?

Avec une lingette, un coton, du lait de toilette ou du liniment à faire soi-même, à l’eau claire ou au savon, choisissez le moyen avec lequel vous serez le plus à l’aise et que vous trouverez le plus efficace. Soyez à l’affut des boutons et des rougeurs, afin de les prévenir, privilégiez les produits naturels et avec le moins d’ingrédients possibles.

Liniment ou pas ?

Le liniment est une émulsion entre de l’huile d’olive et de l’eau de chaux et parfois de cire d’abeille. Ce produit est naturel et peut être économique car facile à faire à la maison.

Certains experts de la petite enfance recommandent d’en appliquer une fine couche après le nettoyage du siège afin de prévenir des rougeurs.

Voici d’ailleurs un article spécifique au liniment afin de vous permettre de fabriquer vous-même votre propre liniment maison en toute simplicité !

Coton ou lingette ? 

Pour enlever les matières fécales du siège de bébé vous pouvez utiliser des carrés de coton (bio de préférence), des lingettes ou un gant de toilette en prenant soin de tourner d’un quart de tour à chaque passage.

7 – Savoir interpréter les selles de bébé 

Au moment du change, surveillez quotidiennement la consistance ou la couleur des selles. Elles sont de précieux indicateurs de l’état de santé de votre enfant.

Un bébé allaité aura des selles « dorées », et plutôt liquides. Après la diversification, elles ressembleront à celles des adultes. Bref, les selles de bébé peuvent changer de couleur et de texture, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal !

N’hésitez pas à consulter votre médecin ou pédiatre en cas de couleur que vous jugerez anormale (rouge sang, noires, blanches, grises ou beige pâle).

Constipation

On parle de constipation chez le nourrisson lorsque les selles se font rares dans la journée. Ce phénomène s’observe davantage chez les enfant nourris au biberon. Il s’agit la plupart du temps simplement d’un mauvais dosage du lait dans le biberon. La cuillère-mesure doit être bien arasée et est généralement de 1 cuillère pour 30 mL d’eau.

Si toutefois la constipation persiste, consultez votre médecin.

Diarrhée : les complications à éviter

La diarrhée se caractérise par des selles très liquide et plus fréquentes qu’en temps normal. Cela peut durer pendant une semaine environ. Il est important de connaitre les conséquences de la diarrhée car elles sont à surveiller : 

  • La déshydratation : A force de souiller ses couches, son organisme perd de l’eau. Invitez votre enfant à boire plus souvent qu’à l’habitude afin de limiter au maximum ce phénomène. Ayez d’avance dans votre pharmacie des sachets de réhydratation à diluer et à utiliser en prévention dès l’apparition d’une diarrhée. 
  • L’acidité des selles et leur fréquence, associés aux frottements de la couche sur la peau de bébé, peut provoquer en quelques heures des lésions douloureuses : les fameux « érythèmes ».

8. Erythème fessier : la plaie !

L’érythème est une irritation de la peau, qui peut être liée à plusieurs causes. Une couche trop serrée, un change pas assez fréquent ou encore une urine ou des selles acides sont les principaux facteurs de l’érythème. Cette irritation est à traiter au plus vite car elle provoque des brulures de la peau qui peuvent très inconfortables pour bébé.

Pour éviter cela, nettoyer soigneusement et délicatement bébé (c’est douloureux !) après chaque change, et changer sa couche régulièrement. Privilégier au maximum l’utilisation de change écologique qui sont composés de matériaux plus respectueux de la peau des nouveau-nés.

En cas d’érythème, vous pouvez soulager la peau de votre bébé en appliquant une crème de change en couche épaisse qui permettra d’hydrater et de protèger des futurs frottements.

Vous êtes maintenant un vrai expert, le change des fesses de bébé n’a désormais plus de secret pour vous !

N’hésitez pas à partager vos astuces et expériences aux autres parents en commentant directement au bas de cet article !