L’Haptonomie Prénatale pour Communiquer avec Bébé et se Préparer à l’Accueillir

L’Haptonomie Prénatale pour Communiquer avec Bébé et se Préparer à l’Accueillir

L’haptonomie prénatale, vous connaissez ? Cet accompagnement s’inscrit dans la discipline plus générale de l’haptonomie, fondée par le docteur néerlandais Frans Veldman dans les années 60. Ce dernier la définit comme « la science de l’affectivité »*. L’objectif : permettre aux deux parents de pouvoir créer un lien affectif avec bébé dès la grossesse et de communiquer avec lui pour lui apporter confiance et sécurité. De plus en plus plébiscitée par les futurs parents, cette préparation à l’accouchement offre une dimension nouvelle à la grossesse et à l’accueil du nouveau-né

L’haptonomie prénatale, ça consiste en quoi ?

L’haptonomie est un moyen d’instaurer une relation avec l’enfant in utero à travers le ventre et l’utérus de la femme enceinte. Cette technique repose essentiellement sur le toucher, les caresses, le balancement apportés par les parents ainsi que la voix. Bébé ressent les vibrations générées par les mains posées sur le ventre ! Il dialogue à son tour par le mouvement. Un véritable échange non verbal se crée entre les futurs parents et leur enfant. Ici, on s’intéresse principalement aux sens et aux ressentis. D’ailleurs, si l’on regarde d’un peu plus près l’étymologie du terme, haptonomie vient du grec hapsis qui signifie ce que l’on ressent, le toucher et nomos, la norme, la loi. *

Cette préparation à la naissance s’appuie sur la construction du lien affectif entre les deux parents et l’enfant à naître. Elle privilégie ainsi l’interaction entre les membres de la triade familiale. Les pressions douces exercées par le co-parent sur le ventre maternel encouragent l’enfant à se tourner vers le monde extérieur et à se sentir en confiance. 


La remarque culottée : 
si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement haptonomique pendant votre grossesse, nous vous invitons à l’inscrire dans votre projet de naissance et à en discuter avec votre gynécologue ou votre sage-femme. 


Les spécificités de l’haptonomie

Un accompagnement à la naissance en duo

Il ne s’agit en aucun cas d’un suivi collectif. Les rencontres se font exclusivement en présence de la maman ET du papa (ou du co-parent). Les accompagnants en haptonomie sont des professionnels de santé formés. Le plus souvent, ce sont des sages-femmes libérales.

À l’instar de la sophrologie pendant la grossesse, l’acupuncture, l’hypnose et l’autohypnose ou encore la méthode Bonapace, cet accompagnement est une alternative à la préparation à la naissance et à la parentalité classique. Il se concentre sur l’écoute du corps, des sensations et de ses émotions. Le principe étant de guider le bébé sans jamais être directif. Les exercices réalisés pendant les séances pourront être reproduits par la suite à la maison.

Les bénéfices pour les parents

Cette technique offre aux parents l’opportunité de devenir pleinement acteurs de la grossesse, de construire leur parentalité et de tisser un lien particulier avec leur tout-petit. Elle renforce le principe de sécurité affective. 

Pour le futur papa, c’est aussi une façon de « rencontrer » son bébé grâce au toucher. Il ne vit plus ces 9 mois de grossesse comme un simple spectateur de cette extraordinaire expérience de vie. Au contraire ! Sa présence aux séances est indispensable. Il ne se sent plus exclu, mais impliqué, et ce dès le début de la grossesse. Quel bonheur pour lui de pouvoir entrer en contact avec son bébé et accompagner sa venue au monde le jour de l’accouchement ! En effet, l’haptonomie prénatale sert aussi le jour J.

Quant à la femme enceinte, le fait de partager ces instants avec son compagnon peut être rassurant et réconfortant. Elle pourra y voir aussi un moyen de lâcher prise, de se re-connecter à elle, à ses ressentis, à ses émotions et à mieux communiquer avec son bébé. À la maternité, elle utilisera plus facilement ses ressources intérieures pour gérer la douleur des contractions. Le papa pourra la soulager et accompagner bébé en douceur le moment venu. Les techniques vues en séance pourront être bénéfiques aussi bien dans le cas d’un accouchement par voie basse, avec ou sans péridurale ou encore pour un accouchement par césarienne.

Les bénéfices pour le bébé

L’haptonomie invite le bébé à s’éveiller tout doucement au monde qui l’entoure et à accueillir la confiance que lui transmettent ses parents. Cet échange le rassure et le sécurise. D’ailleurs, les « bébés hapto » sont souvent très éveillés dès leur naissance. 

L’enfant en devenir apprend au fil des mois à tenir compte de cette voix grave qu’il entend et des caresses affectueuses qu’il reçoit, bien au chaud dans le ventre de sa maman. De cette manière, le tout-petit perçoit ainsi la présence du père dans son environnement et réagit à ses sollicitations pour communiquer avec lui. Cela facilitera l’attachement avec le co-parent par la suite. 


L’info culottée :
saviez-vous que le liquide amniotique transmettait plus facilement les sons graves ? À tous les futurs papas culottés, parlez à votre bout de chou, il vous entend !


L’haptonomie pendant et après la grossesse

Il est possible d’être accompagné dès le début de la grossesse ou autour du 4e mois. Il faut compter au moins 8 séances prénatales. Il est également conseillé de planifier plusieurs séances après l’accouchement, et ce jusqu’à ce que bébé commence à marcher. Cet accompagnement se réalise bien entendu selon le souhait des parents. 

L’haptonomie postnatale permet de poursuivre et de consolider la relation mère-enfant et père-enfant. Le professionnel axera sa pratique sur l’intégration du sentiment de sécurité, la verticalité de l’enfant, avec le soutien de base notamment, la confiance en lui et son ouverture au monde. 


L’info culottée :
les visites peuvent être prises en charge par l’assurance maladie sur la même base que la préparation classique, dans la limite de 8 visites. 


Ce qu’il faut retenir

Vous en savez désormais plus sur ce qu’est l’haptonomie et ses bénéfices. Cet accompagnement apporte une réponse toute particulière aux papas qui désirent s’impliquer dès le début de la grossesse dans ce nouveau rôle (d’une vie !). Au-delà de la relation avec bébé, elle participe à renforcer la confiance au sein du couple et à construire la parentalité au fil des mois. Vous souhaitez en savoir davantage ? N’hésitez pas à vous renseigner dans votre maternité ou auprès de professionnels de santé formés à la pratique afin de déterminer si cela peut correspondre à ce que vous recherchez. 


*Source : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02505621/document

Plus d’informations pratiques sur le site https://haptonomie.org